NOTRE ÉQUIPE DE SOLISTES 2020

Issus des meilleures formations européennes, nos solistes sont des talents confirmés qui abordent un nouveau rôle ou à l'inverse de jeunes talents qui ne demandent qu'à acquérir plus d'expérience sur scène.

Tous ont passé une double sélection parmi des dizaines de concurrents au mois de septembre, et ont en commun leur envie de partager leur art d'une façon simple et chaleureuse.

85007852_138754920936810_797617311388270
84437760_136962481116054_8275023445213839360_o_edited.jpg

LUSSINE LEVONI

Violetta Valery (courtisane parisienne)

Née à Erevan, la soprano arménienne Lussine Levoni a dans un premier temps obtenu le diplôme supérieur de pianiste concertiste au conservatoire d’Erevan, puis celui de chant lyrique. Elle a d’abord travaillé comme artiste invitée au studio d’opéra d’Erevan où elle a fait ses débuts dans le rôle de Fanny (La Cambiale di Matrimonio de Rossini) puis dans le rôle-titre de Lucia di Lammermoor (Donizetti).
Premier prix du Gian Battista Viotti » en Italie, ainsi que du concours de chant des Châteaux en Médoc et du prix spécial du concours international de Belcanto Vincenzo Bellini.
Elle a été membre de l’Opéra Studio International de l’Opéra de Nuremberg, tout en poursuivant un cursus de perfectionnement à l’Ecole Supérieure de Musique de Nuremberg auprès de Pr. Jan Hammar, et a bénéficié des cours de maître de Edith Wiens, Helmut Deutsch, Dunja Vejzovic, Grace Bumbry et Dmirti Vdovin. Sur la scène de l’Opéra de Nuremberg, elle a chanté les rôles de Despina, (Cosi fan Tutte), Vénus (Orphée aux enfers), La Grande Prêtresse (Aïda), la cinquième Servante (Elektra), Junon (Platée) et Frasquita (Carmen). Parallèlement à ses nombreux récitals donnés en France, en Suisse, en Italie et en Espagne, elle a incarné récemment les rôles de Musettte dans la Bohème de Puccini avec l’Orchestre National Philharmonique d’Arménie à Erevan, Micaëla dans Carmen au Dôme de Marseille et Donna Anna (Don Giovanni) au Immling Festival en Allemagne.

RENÉ COVARRUBIAS

Alfredo Germont (amoureux de Violetta)

René Covarrubias entre au conservatoire Royal de Bruxelles en 2012, où il obtient sa licence avec distinction en 2015 dans la classe de Marcel Vanaud et Michèle Massina. Il obtient ensuite son Master au CNSMD de Lyon dans la classe de Brian Parsons et Sylvie Leroy. Il s’est perfectionné par la suite auprès du ténor Aleksandr Swistounoff.
De nature curieuse, il explore les différents styles : musiques anciennes, oratorio, opéra italien, romantisme allemand, genre qu’il approfondit régulièrement en récital. Il a cofondé l’ensemble Ad Littoram avec la soprano Barbara Delognes, se produisant dans des spectacles comme « Non Monsieur mon mari ! » mêlant opéra et mélodies. A l’opéra, il a déjà interprété les rôles suivants : Don José (Carmen), Faust (rôle-titre de Gounod), Paolino (Il Matrimonio segreto, Cimarosa). Il a chanté, entre autres, sous la baguette d’Alejandro Sandler, Peter Vizard et Alexandre Grandé.

84517500_136960547782914_349906850840104
eleonore-gagey-2.jpg

STÉPHANE BERTOLONE

Giorgio Germont (père d'Alfredo)

Formé par Christine Schweitzer et Antoine Palloc, Stéphane intègre en 2013 le Chœur de l’Orchestre de Paris avec lequel il se produit à la salle Pleyel, au Théâtre des Champs-Elysées, à la Philarmonie de Paris ou encore à la Cathédrale Notre-Dame. Il y aborde un vaste répertoire symphonique parmi lequel le Requiem Allemand de Brahms, le Stabat Mater de Rossini ou encore la Messe en Ut de Mozart.
En 2018, il intègre la formation internationale professionnelle pour artiste de chœur (FIPAC) au sein de l’Opéra de Monte-Carlo. Il participe à de nombreux opéras (Luisa Miller, Falstaff…). Il chante également aux Chorégies d’Orange pour la production Guillaume Tell de Rossini.
Finaliste du concours international de Chant lyrique de Béziers et du concours Léopold Bellan 2019, il se produit en tant que soliste sur la scène du Sporting Club de Monte-Carlo accompagné de l’Orchestre des Carabiniers du Prince et dans divers théâtres parisiens (Adyar, Gymnase, Palace…)

ELÉONORE GAGEY

Flora (amie de Violetta)

La mezzo Soprano Eléonore Gagey commence la musique par l’étude de la Flûte traversière.
Pendant 10 ans, elle fait partie d’une maîtrise sous la direction de Francis Bardot. Elle obtient le diplôme de sage-femme en 2013, puis se consacre au chant et entre à la Haute Ecole de Musique de Lausanne. Elle y obtient son bachelor avec Hiroko Kawamichi. Elle se perfectionne actuellement avec Brigitte Balleys et Malcolm Walker. Elle a récemment participé à une masterclasse avec Ludovic Tézier.
Elle a chanté les rôles de la Troisième Dame dans la Flûte Enchantée, Mère Jeanne de l’Enfant Jésus dans Les Dialogues de Carmélites de Poulenc et le rôle de Chérubin dans les Noces de Figaro de Mozart sous la direction de Léonardo Garcia Alarcon. Eléonore se consacre aussi au récital et au répertoire sacré.  Elle chante souvent en tant que soliste sous la direction de Focundo Agudin, Renaud Bouvier.

82671563_133984518080517_546665764448160
82608808_133863214759314_851445940229033

ANAËLLE LE GOFF

Annina (femme de chambre de Violetta)

Anaëlle est repérée par Florence Guignolet à l’âge de 15 ans et intègre le Département Supérieur pour Jeunes Chanteurs / JCP, filière du conservatoire de Paris. Elle perfectionne sa technique vocale avec Florence Guignolet et s’ouvre aux différents styles, depuis l’époque baroque jusqu’à l’époque contemporaine. Elle est soprano au sein du Jeune Chœur de Paris et participe à des concerts sur les plus grandes scènes.
Des Noces de Figaro au répertoire contemporain en passant par la musique française (Debussy, Ravel), et la musique sacrée, elle découvre une large palette de pièces collectives.
Elle poursuit actuellement une formation de soliste au conservatoire National Supérieur de Paris. Elle est sur scène Fiordiligi (Cosi fan tutte de Mozart), Giunone (La Calisto de Cavalli), Frau Fluth (die lustigen Weiber von Windsor d’Otto Nicolai), Alcina (Haendel).
Anaëlle se produit également en récitals de mélodies et lieder (Brettl-lieder de Schönberg, mélodies de Sibélius).

ETIENNE GIRARDIN

Gastone (Vicomte, ami d'Alfredo)

Depuis son plus jeune âge, Etienne a une passion pour la musique et le chant. Il s’est d’abord intéressé à plusieurs styles musicaux. Il a d’abord chanté de la variété française avec le groupe Vox Angeli 2008 (disque d’or et de platine) et a participé à des comédies musicales (rôle de Tony dans West Side Story, Rolf dans la Mélodie du Bonheur….)

Il se rapproche de l’opéra par le biais de ses études en musicologie (licence à l’université Paris VIII) et débute une formation de ténor lyrique au conservatoire du XIVème à Paris. Sous la direction de Carmello Agnello, il aborde les rôles d’Orphée (Orphée et Eurydice, Gluck), Yniold (Pelléas et Mélisande, Debussy).

 Il poursuit sa formation vocale auprès de Myriam de Aranjo et vient d’intégrer les Chœurs de l’Armée Française.

83690982_136145447864424_836615062532653
82797834_133907278088241_582555956430032

AURÉLIEN PERNAY

Baron Douphol (protecteur de Violetta)

Aurélien Pernay s’est produit sur de nombreuses scènes françaises : Opéra de Reims, Opéra de Lille, Opéra de Limoges, Théâtre Impérial de Compiègne, Théâtre de l’Athénée à Paris, Opéra de Studio de Genève… Il aborde de nombreux rôles mozartiens : Figaro, le Comte Almaviva (Le Nozze di Fiago), Guglielmo et Don Alfonso (Cosi fan tutte), ainsi que le rôle-titre de Don Giovanni. S’ajoutent à son répertoire plusieurs rôles d’Offenbach : Baron de Gondremarck (La Vie Parisienne), Agamemnon (La Belle Hélène), Crespel et Luther (Les Contes d’Hoffmann, Opéras en Plein Air).

Il a également abordé les rôles du Comte Ceprano (Rigoletto, Verdi), Mr. Kofner (Le Consul, Menotti), le Maestro(Prima la musica, poi le parole de Salieri), Le Capitaine (Eugène Onéguine), le rôle-titre du Devin du Village (Rousseau), Golaud (Pelléas et Mélisande, Debussy), Neptune (The Tempest, Purcell), Osman et Don Alvar (Les Indes Galantes)….

 Il aborde l’oratorio avec la Cantate 82 de Bach (Ich habe genug) avec l’Orchestre de Chambre de Genève, le Requiem de Mozart, La Petite Messe Solennelle de Rossini, le Requiem Allemande Brahms. …

Il se produit régulièrement en récital de mélodies et lieder (Schubert, Schumann, Brahms, Duparc…) avec les pianistes Frédéric Calendreau et Anna Guyénot.

NICOLAS CHAROUD

Marquis d'Obigny (protecteur de Flora)

Après une première carrière de technicien dans l’industrie et une pratique amateur de la guitare (musiques actuelles), c’est en travaillant le bois qu’il découvre sa voix et qu’il sait qu’il a trouvé sa voie.
Il étudie le jazz vocal et la guitare jazz et se diversifie en intégrant le steel band les Calyp’sots.
La découverte de l’art lyrique est une nouvelle révélation, il intègre la classe de chant de Jean-Marc Bruin, prépare actuellement un Diplôme d’Etude Musicales et se perfectionne lors de master-classes auprès de Jean-Paul Fouchécourt, Alain Garichot, Robert Expert.
Musicien éclectique, il se produit avec son duo jazz « Sing Sing », collabore avec le projet vocal « Color Voices », et chante successivement dans plusieurs ensembles vocaux dont le jeune Chœur Symphonique Spirito avant d’intégrer le Chœur de l’Opéra de Saint-Etienne.
On a pu l’entendre dans les rôles de l’inspecteur dans Les Enfants du Soleil Levant d’Isabelle Aboulker, dans le Pèlerinage de la Rose de Robert Schumann (der Totengräber).
Parmi ses projets pour la saison2020, citons le rôle du Grand Prêtre de Baal dans Nabucco de Giuseppe Verdi aux Estivales de Brou.

ALEXIS MARSEPOIL

Docteur Grenvil (médecin de Violetta)

Né à Paris, Alexis étudie le piano et l'écriture avant de découvrir l'opéra lors d'un stage à l'opéra de Paris. Baryton-basse, il se forme d'abord auprès de Myriam de Aranjo avant de s'envoler pour l'Italie. Il obtient alors une bourse de la fondation Kabaivanska qui lui permet de se former à Modène dans le master annuel de Raina Kabaivanska. C'est alors qu'il collabore avec le Teatro Luciano Pavarotti de Modène pour plusieurs concerts et productions (Figaro dans les noces de Figaro, Leporello dans Don Giovanni, des extraits d'Otello de Verdi (Jago),  des concerts de musique de chambre et des récitals) Il se produit ensuite sur différente scènes italienne à Sassuolo et Parme notamment où il incarne Figaro dans les noces de Figaro. Il participe à des concerts gala à l'opéra national de Sofia en Bulgarie en 2018 et 2019, sous la baguette de N.Todorov et retransmis sur la radio et la télévision nationale en interprétant des extraits de Figaro dans les noces de Figaro. Il débute ensuite en Allemagne en 2019 en incarnant Chelsias dans Susanna de Haendel avec le Teater Naumburg et la Lautten Compagney. Il est guidé par la soprano Norvégo-italienne Elizabeth Norbert-Schulz

  • Noir Facebook Icône
  • Noir Icône Instagram
  • Noir Twitter Icon

© 2019 par l'OpéRassemble. Créé avec bonne humeur